mardi 13 avril 2010

Étude de cas: Renart l'Éveillé

Le spectre de l'intérêt recherché varie énormément d'un blogueur à l'autre. Alors que certains s'amusent avec l'exercice quotidien qu'est celui d'entretenir un blogue, d'autres voient là un simple moyen pour se mettre en évidence afin d'obtenir reconnaissance et popularité.

Certains des blogueurs précédemment analysés cadraient plutôt bien dans cette catégorie. Toutefois, peu semblent viser la gloire à tout prix autant que le blogueur Renart L'Éveillé.

Mentionnons d'emblée que le plus grand amateur des écrits de Renart l'Éveillé est sans doute Renart L'Éveillé lui-même. Ce blogue, miné de traces de vanité crasse, carbure au désir de se faire voir et connaître du plus grand nombre possible. Il semble juste d'émettre l'hypothèse que ce blogueur vise à faire tout ce qui est en son pouvoir pour être reconnu par les membres de la clique journalistique numérique.

Il en résulte qu'il est ardu, pour le lecteur, de ressentir une fascination ou un intérêt si minime soit-il pour la personnalité fortement narcissique du blogueur.

Malgré tout, il existe des points positifs au blogue qui se doivent d'être soulignés. Parmi ceux-ci, mentionnons la grande qualité des caricatures réalisées. Si ces dernières ne sont pas toujours amusantes, elles sont réalisées avec talent.

Citons également la rigueur de la langue et les réflexions politico-sociales parfois mûrement réfléchies. Bien que les sujets choisis semblent souvent être en lien avec l'actualité du jour afin d'obtenir un maximum de visiteurs par le biais des recherches sur le web, il n'en demeure pas moins que la réflexion sous-jacente est plus poussée que celle du commun des blogueurs.

Somme toute, malgré l'apparent besoin d'obtenir de la reconnaissance et des éloges à tout prix, ce blogueur ne sombre presque jamais dans la gratuité dans l'exercice de ses "fonctions".

Style: 2/5: Le style de Renart l'Éveillé semble calqué sur celui des journalistes du web. Malheureusement, ce blogue n'apparait généralement que comme une pâle copie de ce qui se fait ailleurs dans le journalisme électronique. Certains billets se démarquent toutefois de par la qualité de leur réflexion et les efforts du blogueur pour entretenir son espace de façon variée sont manifestes.

Vocabulaire: 4/5: S'il est une force que l'on doit concéder à Renart L'Éveillé, c'est celle de son vocabulaire riche et diversifié. Le blogueur en met par contre parfois plus que le client n'en demande et va même jusqu'à inventer des termes farfelus et à les utiliser sérieusement (citons ici le terme "réalitosphère") afin de jouer aux éminences grises.

Pertinence: 3/5: Beaucoup de journalistes plus sérieux et plus crédibles abordent les mêmes sujets de manière plus accessible et mieux rendue que Renart L'Éveillé. Malgré tout, ce blogueur a le mérite d'effectuer de la recherche au sujet de l'actualité et de ne pas se contenter d'énumérer des activités sans importance de son quotidien.

Note finale: 9/15: Recommandable

23 commentaires:

Renart L'éveillé a dit…

Ma réponse, qui ne pouvait trouver place ici pour cause de trop-plein de caractères, est sur mon blogue.

Le gentil astineux a dit…

Comme aurait dit celui qui me précède : Hé, Hé !

Cinécruche a dit…

Je viens de tomber sur votre blogue et, personnellement, il me semble que vos attaques se distinguent surtout par l'ampleur sidérante de leurs frivolités.

Vous dites : "Ce blogue, [...] carbure au désir de se faire voir et connaître du plus grand nombre possible."

Vérité toute faite à mon avis.

Connaissez-vous un blogueur portant en soi la folie pure d'écrire en fonction "du plus petit nombre possible" ?

Vous renchérissez : "..l'apparent besoin d'obtenir de la reconnaissance et des éloges à tout prix..."

Encore là, Jacques de Chabannes serait fier de vous.

Patrick Lagacé n'a-t-il pas lui-même tracé la ligne à suivre, admirablement, de par ses multiples incarnations médiatiques ?

Renart L'Éveillé, il me semble, ne fait qu'obéir -- comme nous tous pauvres blogueurs ! -- aux préceptes et autres impératifs incontournables dictés jadis par l'homme à la plume si raffinée qu'est Lagacé.

Reconnaître le contraire est, à mon humble avis, un exemple de mauvaise foi n'ayant guère sa place dans la blogosphère.

Cinécruche a dit…

Oui, j'ai écrit "avis" deux fois.

Marc Fisher serait pas content.

Veuillez donc substituer mentalement la périphrase "à mon humble avis" par "je pense que".

Et, encore une fois, félicitation(s) pour ce remarquable blogue.

Noisette Sociale a dit…

Ce qui me choque dans l'analyse présente, c'est que vous vous attaquez beaucoup plus à la personne qu'au contenu.

Ce n'était pas nécessaire.

Renart est un excellent blogueur qui a un talent pour se promouvoir, oui... mais qui a un talent aussi pour promouvoir tout ce qui se fait de bon dans la blogosphère également. Un être aussi narcissique aurait laissé tomber la 2e partie.

Je vais m'en tenir à ça.

Cinécruche a dit…

"...qui a un talent aussi pour promouvoir tout ce qui se fait de bon..."

Mon site est alors sûrement très mauvais !

Renart Léveillé a dit…

Cinécruche,

je sais que c'est sûrement à la blague, mais il faut s'entendre que Noisette parlait de blogues qui discutent d'actualité plus axée sur la politique, etc.

Cinécruche a dit…

Je cours donc immédiatement écrire un papier fumant sur le gouvernement Peter Lougheed dans les années 80.

Anonyme a dit…

Belle brochette de licheux dans ces commentaires! Ce qui est le plus drole dans cette histoire, c'est de voir à quel point Renart l'Éveillé a la couenne sensible pour un gars qui veut être une star!!!

Voici mes suggestions pour un prochain blog analysé:

Mélodie Nelson
Le corps a ses raisons
Une fille de shop

Cinécruche a dit…

Anonyme,

Vous vous méprenez (à peine) à mon sujet.

Mes suggestions :
La clique du plateau

Et c'est pas mal tout.

P.S.:
Votre anonymat vous honore.
Si vous désirez poursuivre cette conversation endiablée, contactez-moi par courriel.

Renart Léveillé a dit…

Ha ha ha! Un ânonyme!

Il a égaré ses couilles? Quelqu'un a une lampe de poche?

Bleuet a dit…

Me semblait que tu défendais les anonymes toi Renart, tu ne te rapelles pas de la crise de vedette de noisette!

Renart Léveillé a dit…

Bleuet,

il y a une grosse différence entre un anonyme qui signe comme tel et quelqu'un qui prend un pseudo comme toi. Pour ta part, ton commentaire est lié au moins à une identité virtuelle, à un blogue. Je crois que la plupart du temps quelqu'un qui signe par « Anonyme » est justement un blogueur qui n'a pas assez de couilles pour assumer son commentaire. Toi oui!

Michel a dit…

Analysez moi, j'aime bien ce que vous racontez sur les blogues.
Votre silence sur le mien serait pire que de me faire traiter de narcissique.

Mais pour ce qui est de Renart vous êtes presque dans le champs. deux prises contre vous.
Un...Il aspire à une profession et il fait ses classes.
Deux... le narcissisme n'est pas sont principal trait de personnalité.

Si vous analysez mon blogue, suite à mon insistance, je demanderais un peu plus d'acuité coté psychologie. Mais bon la sociologie a ses limites. Vaut mieux rester dans son champs.

Anonyme a dit…

Toujours amusant de voir comment les commentaires anonymes irritent ceux qui veulent s'ériger en penseurs publics. Lâchez pas les intellectuels!

Michel (un autre) a dit…

Est-ce qu'il y aurait moyen d'analyser des blogs plus intéressants?

Renart Léveillé a dit…

Voilà bien la preuve de la médiocrité d'une société quand le terme « intellectuel » est utilisé dans le but d'insulter...

ti-guy a dit…

Intéressante analyse, quoi que le tout reste quand même juste une opinion. Beaucoup de blogues se démarquent pour l’ensemble du travail qu’ils représentent et Renard Léveillé est certainement un de ceux qui se démarquent pour son sérieux.

Votre exercice d’analyse de blogue mon cher Christian est quand même louable, s’il n’en résulte pas une étude de cas sérieuse, il en résulte au moins une critique bien structurée et qui a un certain mérite d’être lu.

Anonyme a dit…

Et voilà la société jetée aux poubelles parce que le principal intéressé a cru lire une insulte. Quelles couilles!

Renart Léveillé a dit…

Quand on est anonyme et qu'on ne comprend pas le sens de l'expression « avoir des couilles », on s'abstient!

Anonyme a dit…

Une opinion est moins vraie parce qu'elle n'est pas signée par un pseudonyme ? hahaha !

Ben moi je pense que le blog ici écrit noir sur blanc ce que beaucoup pensent déjà.

J'aime bien renart mais franchement il se prend vraiment au sérieux et depuis quelques temps il parle plus de ses médiums (bloggue, twitter, facebook, etc) que de ses opinions. D'ailleurs c'est bien souvent la qualité des commentaires qui rend son blog plus intéressant que le bloggue lui-même.

Assez comique aussi de voir les pathétiques faire la belle pour avoir l'attention de l'analyste "masqué" hahaha

Renart Léveillé a dit…

« il parle plus de ses médiums (bloggue, twitter, facebook, etc) que de ses opinions »

Encore une observation hautement subjective!

Si on regarde mes dix derniers billets, seulement un parle vraiment de mes « médiums », soit mon billet « Ma philosophie Twitter ».

Pour le reste, je compte 4 billets d'opinion, 2 caricatures, un billet qui parle de Claude Robinson, un billet sur mon nouveau minou et le billet en réponse à cette foutue critique!

Je veux bien qu'on fasse mon procès, mais il faudrait un minimum d'honnêteté!

Alors, ça sera ma dernière réponse à qui que ce soit ici, final bâton.

Anonyme a dit…

LOL