jeudi 18 mars 2010

Les blogues québécois, encore possible de s'y intéresser

En délaissant ce blogue pendant près de deux années et demi, il appert que tout l'engouement suscité s'est dissipé depuis longtemps et que très peu de gens sont demeurés fidèles au poste. De toute façon, comment pourrait-on demeurer fidèle à une chaîne qui ne diffuse que de la neige ou des épisodes en reprise?

Depuis mon absence, je ne considère pas que les changements de la blogosphère se sont faits pour le mieux. En fait, depuis les deux dernières années, le micro-environnement s'est muté en quelque chose de beaucoup moins dynamique et vivant qui, à mon avis, ne rivalise en aucun cas avec la blogosphère de 2007.

D'ailleurs, depuis mon dernier article, des tonnes de blogues sont disparus et plusieurs autres sont apparus. Quant à ceux qui sont demeurés, presque tous sont devenus de puissants somnifères. Le dynamisme et la couleur de la blogosphère québécoise se sont ternis au profit des outils Facebook et Twitter, bénéficiaires du pâlissement de leur cousin technologique.

Malgré ce déclin senti, au cours des derniers mois, j'ai recommencé à lire des blogues québécois et j'ai décidé de recommencer mes critiques... pour à tout le moins un petit moment.

5 commentaires:

Noisette Sociale a dit…

Je savais que j'avais bien fait de conserver ce fil RSS dans mon agrégateur...

Safwan a dit…

J'ai commencé mon blogue, Journaliste d'estrade, le 24 mars 2007. Je n'ai jamais eu l'occasion de vous lire. Ironiquement, c'est grâce à Twitter que je vous découvre. Au plaisir!

Jérôme a dit…

Hate de voir ce qui ressortira de cette nouvelle vague de critique.

DEMIJOUR a dit…

C'est une bonne idée que d'avoir un blogue qui donne une critique sur les blogues!

Les critiques que j'ai lu dépeint avec assez de vérité le contenu de ceux analysés.

J'aime.

Décibelle a dit…

J'aime cette idée de critique. J'ai hâte de lire tout ça !